A la une
LVMH : une correction légitime ?
L’insolente santé d’Airbus Group
Pétrole : encore un record annuel défiant toute...
La confiance en Europe se redresse, dans l’attente...
Wall Street poursuit son incroyable série haussière… avec...
Le CAC GR est sur la corde raide
Wall Street : perspectives et enjeux
Inquiète du Shadow banking, l’Union européenne plaide pour...
Le “NFP” de mars expédie les indices boursiers...
Une fin de semestre morose pour la production...

Accueil Indices, sociétés et marchésAnalyses indices CAC40, DAX et Eurostoxx50 : Quelle suite au trimestre haussier qui vient de s’achever ?
Analyses indicesCac 40Europe
rédigé par Gilles Leclerc 2 avril 2019

Un nouveau trimestre commence, une page se tourne. Je vous propose dès lors de faire le point sur l’état des marchés – en commençant par les indices européens que sont l’Eurostoxx, le CAC et le DAX

Une analyse similaire concernant les indices américains suivra mercredi.

Petit résumé des épisodes précédents en Europe : En fin d’année 2018, une ambiance glaciale planait sur les marchés avec un CAC perdant 11%, l’Eurostoxx (indice principal de la zone euro) reculant de 14% et le DAX fermant la marche avec une perte annuelle de 18%.

Pour autant, lors de mon dernier point trimestriel du 2 janvier, ma conclusion concernant ces trois indices était la suivante : nous sommes sur des points de rebonds potentiels, car les 3 indices viennent simultanément toucher des zones de supports majeurs et préparent des signaux de retournement qui pourraient provoquer des rebonds en forme de « pull back »

Les signaux ont été validés. Le ciblage et le timing du rebond se sont révélés exacts. Mais le rebond à bien excédé ce que l’on pouvait en attendre, tout au moins en un laps de temps aussi court.

Peu de visibilité sur l’Eurostoxx50

Je vous propose de faire le point aujourd’hui, en commençant par l’Eurostoxx50, et de se projeter dans ce que pourrait bien nous réserver le trimestre à venir, tout en gardant à l’esprit que, les élections européennes approchant à grands pas, la donne peut changer rapidement.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Début janvier (pastille rouge), l’Eurostoxx dévisse littéralement et vient toucher un double support formé par le segment horizontal « S » et l’oblique du canal haussier.
S’ensuit un rebond spectaculaire. Actuellement, l’Eurostoxx est posé sur un niveau pivot (segment horizontal bleu) qui correspond au passage de la moyenne mobile 150 périodes (en bleu pointillé).

Le fait important à retenir (à mon humble avis) est que l’Eurostoxx est en train d’entrer dans un « triangle de compression » (en orange sur le graphe). Ce triangle étant délimité à la hausse par la résistance oblique (« R.O » en rouge pointillé) dont il convient de se méfier, car il a jusqu’ici donné régulièrement (petites pastilles placées à cet effet sur cette oblique) prétexte à des consolidations…substantielles.

Du côté technique, l’indicateur d’inertie (le stochastic) arrive en pleine zone de surachat (pastille orange), ce qui incite donc à la prudence, car le mouvement de frénésie haussière arrive sans doute à son terme.

Conclusion à ce stade : En plein sur le point pivot qui correspond au centre de gravité du triangle de compression, la partie ne va pas être facile à jouer. J’entends par là que les potentiels à la hausse ET à la baisse sont tout deux de 4/5%. Le potentiel est donc limité pour le moment. Si l’on veut trader ce genre de marché, il faudra opter pour une vision plus court terme et tenter de petits « swings » à l’aide d’une unité de temps comme le journalier, car au-dessus l’horizon restera bouché tant que l’Eurostoxx50 ne sera pas sorti de son « triangle de compression ». Attention néanmoins quand cela arrivera – une grosse accélération devrait se produire.

DAX30 : retour au point départ ?

En ce qui concerne le DAX30, la configuration est très lisible :

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Lors du dernier point trimestriel, le support « S » était testé. Nous nous situions alors au niveau de la pastille rouge. Comme pour ses compères Eurostoxx50 et CAC40 les signaux techniques de rebond se mettaient en place, ce qui fut validé.

Actuellement les indicateurs sont en zone de surachat et attention, la résistance intermédiaire (« R.I ») ET la moyenne mobile 150 périodes (toujours en bleu pointillé) font obstacle vers 12 000 points.

En cas de signal baissier intervenant sous cette zone de résistance, un retour sur la zone de support « S » vers 10 600 points deviendra probable.

Le CAC n’a pas encore enclenché sa descente

Enfin pour terminer, la situation du CAC reste sensiblement la même. En début d’année, le timing et les signaux de l’analyse se sont révélés corrects : rebond sur le support (segment oblique vert) du canal haussier et du support horizontal « S » (pastille verte).

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

A partir de là, le CAC a battu record sur record, notamment celui du trimestre le plus haussier en 12 ans. L’objectif était un retour sur la zone des 5 000 points. Petit bras ! En ce début de semaine le CAC s’apprête sans doute à aller tester les 5 400 points …

Ce qui est flagrant, et finalement assez bluffant, c’est la surperformance du CAC par rapport au DAX.

Le DAX se situe toujours SOUS son point pivot (la résistance intermédiaire « R.I ») alors que le CAC à « explosé la sienne, c’est à dire le pivot devenu support (« P->S » sur le graphe).
Par ailleurs, le calcul du DAX prend en compte les distributions de dividendes, contrairement au CAC, donc l’écart de performance est encore plus important qu’il n’y parait.

Je resterai cependant très réservé. La lecture des graphes incite à rester « neutre » tant que le CAC évolue entre son point pivot (rectangle violet) et la résistance « S » (rectangle horizontal rouge) qui se situe vers 5 600 points.

Ici la vue est le mensuel, mais pour arriver à « swinguer » dans ces conditions de marché, il faudra ici aussi se baser sur les signaux donnés par les unités de temps journalières.

Et si vous voulez mon avis – en essayant de prendre le minimum de risques. Avec 14% de hausse depuis le début de l’année, même si l’on arrêtait les compteurs maintenant, la performance annuelle serait déjà plus qu’appréciable.

Bonne semaines à tous,

Gilles

Soyez le premier informé des dernières news de la Bourse au Quotidien directement dans votre boîte mail

DAXEurostoxx50
0 commentaire
0
Facebook Twitter Google + Pinterest
Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Articles précédent
Des marchés actions heureux comme un poisson (d’avril) baignant dans la stratosphère !

Vous aimerez aussi

Wall Street poursuit son incroyable série haussière… avec...

8 avril 2019

Le CAC GR est sur la corde raide

8 avril 2019

Wall Street : perspectives et enjeux

8 avril 2019

Le “NFP” de mars expédie les indices boursiers...

5 avril 2019

Wall Street dopé par les semi-conducteurs !

4 avril 2019

A Wall Street, la chute de l’ISM américain...

3 avril 2019

Pernod Ricard contrôlé positif lors d’un excès de...

3 avril 2019

Des marchés actions heureux comme un poisson (d’avril)...

2 avril 2019

Grâce à la Chine, avril ne démarre pas...

1 avril 2019

Un fin de trimestre au champagne avec les...

29 mars 2019

Laissez un commentaire Annuler